News & Events

À ce jour, seuls 17% des Français télétravaillent au moins un jour par semaine, mais d’ici 10 ans, 40 à 50% de la population active de l’OCDE pourrait être acquise au télétravail. Étant à la fois, levier de bien-être et de performance, le télétravail séduit de plus en plus d’employeurs et de salariés. Nous vous en disons davantage sur les bénéfices de cette pratique. 

Le télétravail, vecteur de performance selon les employeurs

Un rapport à l’initiative du ministre chargé de l’industrie, de l’énergie et de l’économie numérique souligne que « la généralisation de l’open space (…) a eu des effets pervers très pénalisants pour la productivité ». En effet, le salarié travaillant en openspace fait face à de nombreux éléments perturbateurs et est constamment dérangé, interrompu dans son travail. En télétravaillant, le salarié sera forcément moins distrait par son environnement sonore.

D’autre part, ce même rapport souligne également que le télétravail permet un gain de productivité de 22% grâce à une réduction de l’absentéisme, à une meilleure efficacité, et à des gains de temps. Ce gain de productivité serait effectif pour 60% des entreprises pratiquant le télétravail.

Le télétravail, un levier de bien-être

Les employeurs et salariés accordent aujourd’hui beaucoup d’importance à leur environnement de travail. Ils y passent une grande partie de leurs journées et le considère donc comme la deuxième condition la plus importante, juste après l’intérêt porté aux missions d’un poste.
Le télétravail permet alors au salarié de travailler dans un lieu dans lequel il n’y a pas ou peu d’éléments perturbateurs et dans lequel il peut se sentir à l’aise, sans être sous la pression directe de ses collègues ou de son manager.

D’autre part, les transports et la surveillance hiérarchique étant les deux premières sources de stress des salariés, 73% des télétravailleurs observent une réduction du stress et une amélioration de leur santé pour 60% d’entre eux.

Une économie de temps et un meilleur équilibre entre vie perso et vie pro

Bien que cette pratique ne soit encore souvent que ponctuelle (1 à 2 jours de télétravail par mois pour 56% des télétravailleurs), ses bénéfices se font déjà ressentir.

En effet, les travailleurs gagneraient environ 45 minutes de sommeil par jour. Ils sont donc moins fatigués, moins absents (on remarque 5,5 jours d’arrêts en moins par télétravailleur et par an) et disposent d’une meilleure concentration.

Enfin, le télétravail est également bénéfique pour la vie personnelle du télétravailleur, il lui permet de gagner un temps moyen de 37 minutes au profit de sa vie familiale.

Pour 71% des Français, le télétravail est une pratique que les entreprises devraient s’empresser de développer et de démocratiser. Qu’en est-il de la vôtre ?

Author: Développer ses compétences by FORMAPERF International

Expert de la formation professionnelle depuis 30 ans, FORMAPERF International se concentre autour d'une vision humaine de l'entreprise. Coaching, consulting, training : une expérience et des méthodes au service de votre réussite !

Un commentaire

Laisser un commentaire

cinq × 1 =