News & Events

D’un côté il y a les « Hard Skills », autrement dit les compétences « démontrables », de l’autre les « Soft Skills », soit des compétences plus informelles liées aux qualités humaines. Développer ses compétences vous aide à y voir plus clair et vous démontre leur importance. 

Hard Skills : définition

Comme nous vous le disions en introduction, les Hard Skills sont des compétences « démontrables », soit des connaissances techniques ou académiques que vous pourrez acquérir durant votre parcours scolaire, universitaire ou professionnel et qui seront attestées par vos diplômes, certificats, grades, titres, etc.
Vous êtes donc compétents à réaliser des tâches liées à vos Sard Skills.

Auparavant, c’était surtout ces compétences professionnelles et démontrables qui étaient minutieusement scrutées par les recruteurs. Mais c’était avant qu’on se rende compte de l’importance des Soft Skills…

Soft Skills : définition

Contrairement aux compétences techniques (les « Hard Skills ») qui décrivent l’ensemble des connaissances spécialisées d’une personne et son aptitude à réaliser des tâches, les Soft Skills représentent elles la personnalité et le savoir-être d’une personne : ses bonnes manières, son optimisme, son sens de l’humour, son empathie, sa capacité à collaborer, à s’adapter à une situation, à négocier, etc. C’est une sorte d’intelligence comportementale.

L’importance des Soft Skills

Jusqu’à il y a peu, les Hards Skills étaient davantage plébiscitées par les recruteurs. Désormais, les Soft Skills ont tout autant d’importance à leur yeux. Pour preuve, aujourd’hui plus de 70% des employeurs estiment que les Soft Skills sont aussi importantes que les Hard Skills.

Mais alors, comment expliquer cette évolution ?

Cela est majoritairement dû au mode de fonctionnement des start-ups qui a tout simplement bouleversé les règles établies. Aujourd’hui c’est la collaboration et le bien-être au travail qui prime dans les entreprises. On ne travaille plus sur des dossiers mais sur des projets, on oeuvre la plupart du temps en équipe et de manière collaborative.

Un collaborateur doté d’une forte intelligence émotionnelle a de bonnes compétences en communication. Il peut exprimer clairement des objectifs et travailler en équipe. Il sait quand prendre le rôle de leader et quand rester en retrait. Il sait quand parler, quand écouter, etc.

La plupart des recruteurs préfèrent donc s’entourer de personnes dotées de ce type de compétences comportementales plutôt que de gens ayant des connaissances techniques spécifiques. L’idéal étant de pouvoir allier les deux, un profil technique doublé de compétences humaines.

Même si beaucoup d’entre nous possèdent d’ores et déjà ces qualités humaines, d’autres doivent y travailler.

Mais n’ayez crainte, il est tout à fait possible de développer ses Soft Skills. N’hésitez à demander à votre famille ou à des collègues de confiance de vous aider à identifier les compétences que vous pourriez améliorer.

Author: Développer ses compétences by FORMAPERF International

Expert de la formation professionnelle depuis 30 ans, FORMAPERF International se concentre autour d'une vision humaine de l'entreprise. Coaching, consulting, training : une expérience et des méthodes au service de votre réussite !

Laisser un commentaire

cinq + six =