Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/33/d579177555/htdocs/developpersescompetences/wp-content/plugins/revslider/includes/operations.class.php on line 2492

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/33/d579177555/htdocs/developpersescompetences/wp-content/plugins/revslider/includes/operations.class.php on line 2496

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/33/d579177555/htdocs/developpersescompetences/wp-content/plugins/revslider/includes/output.class.php on line 3468

Warning: Creating default object from empty value in /homepages/33/d579177555/htdocs/developpersescompetences/wp-content/plugins/stm-post-type/redux-framework/redux-framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Retour à la vie "Anormale" : quand le syndrome de la cabane nous touche > Développer ses compétences

« Ces derniers temps, j’ai juste envie de rester chez moi. Après deux mois de confinement, je n’ai aucune raison valable de quitter mon salon. » Ce type de phrase vous parle ? La période de confinement a certes été difficile à accepter au début, compliquée à vivre aussi pour certains. Pour d’autres, elle correspond à la création mentale d’une sorte de « bulle protectrice », comme une cabane dans laquelle on se réfugie pour se protéger du « reste du monde ». Et nous n’avons pas envie d’en sortir !

Cette réaction est parfaitement normale. On l’appelle le syndrome de la cabane, ou cabin fever : c’est la peur de sortir ou d’entrer de nouveau en contact avec des personnes extérieures après une longue période d’isolement.

Cet état émotionnel a été observé au début du siècle dernier chez des chercheurs d’or aux Etats-Unis. Après des mois confinés dans leurs cahutes, ils étaient paniqués à l’idée de revenir à la civilisation. On constate ce même phénomène chez les personnes qui sortent de prison.

Le syndrome de la cabane, c’est la peur de quitter un lieu d’enfermement pour retrouver la vie normale. Depuis le 11 Mai 2020 et le déconfinement, notre bulle protectrice vole en éclats, et provoque chez certains d’entre nous une peur véritable de sortir nous confronter à « la vraie vie ».  Pas évident en effet pour notre cerveau, qui a scrupuleusement respecté le “restez chez vous” pendant si longtemps, de se mettre en mode « reprise » du jour au lendemain. Nous avons peur de cette nouvelle façon de vivre qui nous attend dehors entre le port du masque, la distanciation sociale, la queue devant les commerces, l’attente dans les transports… Il peut aussi s’agir d’une anxiété à retrouver notre environnement de travail et les regards inquisiteurs de nos collègues, à l’affut de la moindre inattention au respect des règles sanitaires, à l’angoisse de perdre la relation client parce que nous ne pourrons pas dans les prochains mois les « voir » comme avant, etc…Tout devient compliqué. En restant à la maison, nous nous libérons des pressions sociales auxquelles certaines personnes sont très sensibles. 

SYNDROME DE LA CABANE : QUELS SONT LES SIGNES ?

Le syndrome de la cabane est un état émotionnel lié à la peur de retrouver le monde extérieur. Voici les 9 signes les plus fréquents du syndrome de la cabane :

1. Depuis le déconfinement, vous n’avez plus envie de sortir de chez vous comme avant.

2. Vous avez peur de cette nouvelle façon de vivre avec les gestes barrière à appliquer, les masques à porter, la distanciation sociale, la queue dans les commerces ou l’attente dans les transports.

3. Vous n’avez pas envie de retourner sur votre lieu de travail et vous préférez de loin rester en télétravail.

4. Passer du temps chez vous vous permet de vous sentir libéré des pressions sociales et vous offre un immense soulagement au quotidien.

5. Vous vous sentez anormalement anxieux depuis le déconfinement.

6. Vous avez des difficultés à vous endormir ou alors vous souffrez d’insomnies.

7. Vous avez développé des troubles alimentaires et vous ne comprenez pas pourquoi

8. Vous ressentez une profonde fatigue qui n’a pas l’air de passer.

9. Vous avez peur de passer du temps dehors et vous limitez au maximum vos sorties.

IDENTIFIEZ VOS SOURCES DE STRESS

Pour vous préparer au mieux au rebond : profitez de ce lien gratuit pour faire votre diagnostic quotient de stress ! Vous recevrez automatiquement votre rapport personnalisé qui vous permet de comprendre vos propres indices de stress, dans une projection de reprise d’activité.

QUELLES SOLUTIONS POUR SORTIR DE LA CABANE ?

Si vous vous retrouvez dans les 9 signes et que vous avez l’impression de souffrir du syndrome de la cabane, pas d’inquiétude : c’est un état émotionnel tout à fait normal qui peut toucher tout le monde en ce moment. Si les symptômes sont légers, faîtes-vous confiance et appliquez la technique des « petits pas », une étape de plus chaque jour.

Vous trouverez dans notre « Petit guide anti-stress » pleins d’astuces à appliquer au quotidien.

Retenez au moins ces 4 pistes :

  1. Efforcez-vous à ne pas vous comparer aux autres. En effet, nous gérons tous notre stress et notre anxiété de façon différente, et nous ne ressentons pas les mêmes angoisses. Ce qui peut sembler facile à certains peut être un réel challenge pour nous, et vice versa. L’important est de vous autoriser à ressentir cet état émotionnel pour mieux les accepter puis s’en libérer petits à petit.
  2. Voyez le verre à moitié plein. La tendance à avoir un filtre négatif en ce moment est due au syndrome de la cabane, donc tous les jours exercez-vous à lister des choses positives, même si cela vous semble être des détails.
  3. Faites-vous plaisir.  Revoyez vos priorités en fonction de ce qui est vraiment important pour vous, cela vous permettra d’accepter plus facilement ce qui vous pose problème aujourd’hui (les sorties à l’extérieur, le stress, l’anxiété, la peur, etc.).
  4. Acceptez que cela prenne un « certain temps ». Nous ne sommes pas tous égaux face au stress et à l’anxiété : appliquez la technique des petits pas et laissez-vous le temps qu’il vous faudra pour vous adapter aux nouvelles habitudes de vie que ce déconfinement nous impose.

Téléchargez notre « Petit guide anti-stress » pour trouver quelles astuces vous allez, chaque jour, appliquer pour sortir de votre cabane ! Petit à petit, vous devriez avoir un peu plus de facilité à vous adapter à vos nouvelles habitudes et tout devrait devenir plus facile.
Drop your Terms & Conditions here.
En soumettant ce formulaire, j'accepte que mes informations soient utilisées exclusivement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale éthique qui pourrait en découler. Pour connaitre et exercer mes droits, et notamment annuler mon consentement, je consulte et j'accepte la politique de confidentialité (obligatoire).
TÉLÉCHARGER

Auteur : Développer ses compétences by FORMAPERF International

Expert de la formation professionnelle depuis 30 ans, FORMAPERF International se concentre autour d'une vision humaine de l'entreprise. Coaching, consulting, training : une expérience et des méthodes au service de votre réussite !

Laisser un commentaire

quinze − quatre =