News & Events

Inclus dans le cadre de la Loi Travail, le Compte Personnel d’Activité (CPA) est entré en vigueur en janvier 2017. Cette plateforme numérique a pour but de créer de nouveaux droits pour les salariés et de les aider à reprendre en main leur carrière professionnelle.

C’est un fait, le monde du travail est de plus en plus changeant. Evolution de carrière, mutation, changement d’emplois, périodes d’inactivité, reprise ou création d’entreprise… Le CPA a pour ambition de faciliter la gestion de ces transitions et de favoriser la mobilité professionnelle.

Le CPA : pour quoi et pour qui ?

Ce dispositif accompagne les actifs tout au long de leur parcours professionnel. L’outil est rattaché directement au travailleur et non à son entreprise, ce qui facilite les démarches lors d’un changement d’employeur. Enfin, en ayant un CPA, les actifs peuvent consulter directement leurs bulletins de salaire dématérialisés ou encore les informations relatives aux droits à la formation.

Le compte personnel d’activité est ouvert automatiquement pour les travailleurs dès 16 ans (ou 15 ans pour les apprentis). Effectif du début d’une carrière jusqu’au départ en retraite, le CPA est ouvert à tous les actifs : salariés du secteur privé, fonctionnaires, demandeurs d’emploi, ainsi qu’aux travailleurs indépendants (dès janvier 2018).

Un CPA : 3 comptes

Le Compte personnel d’activité regroupe 3 comptes :

  • le Compte Personnel de Formation (CPF), qui remplace le Droit Individuel à la Formation (DIF). Les actifs seront crédités de 24 heures de droit à la formation par année d’activité travaillée, dans la limite de 120 heures. Les personnes peu qualifiées, quant à elles, bénéficient de 48 heures de formation par année dans la limite de 400 heures ;
  • le Compte Engagement Citoyen (CEC), qui recense les activités bénévoles ou de volontariat (service civique, réserve militaire, activités associatives, etc). De cette manière, l’engagement associatif et bénévole est davantage reconnu ;
  • le Compte Personnel de Prévention de la Pénibilité (C3P), qui permet aux travailleurs du secteur privé de faire valoir leurs droits pour des heures de formation supplémentaires, passer à temps partiel après 55 ans sans baisse de salaire ou encore en cas de retraite anticipée.

En résumé, même s’il reste encore des points en suspens (notamment pour les travailleurs indépendants), le Compte Personnel d’Activité représente une grande avancée pour les salariés et demandeurs d’emploi. Chacun est désormais maître de sa propre carrière professionnelle et peut se créer un parcours adapté aux évolutions du monde du travail, tout en étant mieux protégé.

Author: Développer ses compétences by FORMAPERF International

Expert de la formation professionnelle depuis 30 ans, FORMAPERF International se concentre autour d'une vision humaine de l'entreprise. Coaching, consulting, training : une expérience et des méthodes au service de votre réussite !

Laisser un commentaire

20 − 8 =